Pour créer le buzz sur la Toile, on peut compter sur Amandine Pellissard (Familles nombreuses la vie en XXL) ! Depuis sa première apparition dans Familles Nombreuses la vie en XXL, elle fait la pluie et le beau temps dans le programme. Sans plus attendre, 8buzz vous explique le dernier rebondissement en date.

Quand il s’agit de dire haut ce qu’elle pense, Amandine Pellissard (Familles nombreuses la vie en XXL) ne prend jamais de pincettes. Même lorsque cela concerne son amoureux !

Amandine Pellissard balance du lourd sur son époux !

Il y a tout juste un an, on découvre le quotidien de ces mères de tribu hors norme. En effet, dans Familles nombreuses, la vie en XXL, tout n’est pas toujours rose. Et le moins que 8buzz puisse dire, c’est qu’Amandine Pellissard est vraiment la star du programme. Maintenant, son attitude, ses métamorphoses physiques, ses colères font partie de la légende.

Ses followers passent tout au peigne fin et lui apportent le soutien nécessaire quand elle en a besoin. Sans plus attendre, la rédaction fait le point sur son dernier coup d’éclat. Vous allez voir qu’il ne concerne plus l’administration, mais bien son cher et tendre Alexandre !

Furieuse contre la CAF

Juste avant de partir en vacances, 8buzz vous racontait comment Amandine Pellissard avait dénoncé le comportement de cet agent de l’administration. Non seulement, il la regardait de haut. Cerise (périmée) sur le gâteau, il aurait conservé volontairement des données confidentielles dans l’optique de les diffuser sur la Toile. En décidant de porte plainte, elle s’associe au combat d’une autre participante de Familles nombreuses la vie en XXL.

Du reste, Camille Santoro s’est également insurgée contre ce genre de pratiques discriminantes. Ce n’est pas pour rien qu’elle a quitté le programme en cours de route ! Alors, à votre avis, est-ce devenu dangereux de participer à de telles émissions ? Certes, c’est toujours bon de se sentir aimer et choyer par autant d’anonymes. Mais ne faut-il pas prendre des précautions pour en subir les conséquences plus tard ? Le débat reste entier !

Une fois ses valisées posées, Amandine Pellissard va malheureusement subir une autre épreuve. En perdant son neuvième enfant, son cœur se brise et elle se laisse envahir par le chagrin. Pour la jeune femme, c’est la blessure de trop, celle qu’elle n’arrivera jamais à recoller. On le sait, elle a été victime d’inceste.

Donc, construire et subvenir aux besoins de sa fratrie est vraiment un leitmotiv qui la maintient en vie tous les jours ! Toujours vaillante, elle affronte tout pour offrir le bonheur qu’elle n’a pas eu dans son trouble passé.

C’est pourquoi, soucieux de l’aider à gérer cette terrible nouvelle, les fans désemparés vont alors se manifester comme jamais. Après une petite absence, la maman de huit enfants revient sur le devant de la scène avec une anecdote incroyable ! Elle concerne la santé, mais tourne rapidement au vinaigre.

Ce dossier qui risque fort de semer la polémique !

En ce moment, le vaccin fait couler beaucoup d’encre. Divisée sur ce sujet, il y a ceux qui refusent les piqures et d’autres qui ne comprennent pas le mécanisme du pass sanitaire. Quoiqu’il en soit, l’épidémie de Covid-19 est loin d’être derrière nous.

Du reste, à quelques jours de la rentrée scolaire, Amandine Pellissard doit absolument prendre une décision. Acceptera-t-elle que ses enfants reçoivent les deux doses ? Son mari Alexandre s’efface. Pire, il se dégonfle ! Effrayé, il a reporté l’échéance tant qu’il a pu jusqu’à ce fameux jour d’août !

Partagée entre le fou rire et le dépit, Amandine Pellissard raconte l’épopée de son ainé Léo et de son mari. “Il appréhendait tellement, il regardait les avis, les effets secondaires (…) Il a fait que ça pendant des jours et des jours, il dormait plus, il devenait fou” D’ailleurs, incapable de contrôler son stress, elle nous précise qu’il “il a fini sur un brancard, tout blanc, avec son jus d’orange, même pas de jus d’orange, un verre d’eau”.

Révoltée par sa manière de stress, la maman de Léo l’explique de cette manière. “Il a eu une montée de stress, de trouille. Mais ça, je n’arrêtais pas de lui ‘arrête avec Google !’. C’était un truc psychosomatique je pense, de trop regarder les avis, les sales effets, en plus là ça va tout bien, tu as même pas mal à la tête, tu as psychoté pour rien !

Déterminée à le dézinguer comme il le mérite, elle balance ce dernier petit tacle qui ne laisse personne, et surtout pas le concerné, indifférent. “Si c’était lui qui avait mis nos enfants au monde, on aurait eu un, c’est tout, et encore, il se serait peut-être défilé“.