En deux ans, Angèle a connu une ascension fulgurante. La chanteuse belge, qui s’est fait connaître d’abord sur les réseaux sociaux avec ses vidéos musicales puis avec son titre La loi de Murphy, sort son deuxième album, Brol, la suite, un an après le premier, intitulé tout simplement Brol.


« Il s’est passé tellement de choses en deux ans… », reconnaît la sœur de Roméo Elvis dans une interview accordée au Parisien dans laquelle elle dresse le bilan : « Ma vie a totalement changé en deux ans. » Si elle est fière de son succès, elle avoue que certains aspects de la célébrité sont difficiles à gérer. Elle assure notamment qu’elle a dû s’adapter « à un mode de vie qui s’éloigne d’une certaine réalité. » De quoi lui faire un peu « peur ».


Loading...

« Ce qui me manque c’est la liberté de pouvoir marcher dans la rue, de pouvoir m’arrêter n’importe où, d’être dans mes pensées sans être continuellement arrêtée par des gens qui sont pour la plupart très gentils mais qui me sortent de ma solitude. En plus je suis quelqu’un de très solitaire », ajoute Angèle.


Elle aimerait donc « reprendre un vie normale », mais si elle ne sait pas « comment cela va se passer ».

Alors qu’elle est actuellement en tournée, dans le cadre du Brol Tour, et ce jusqu’en 2020, la chanteuse se consacre à son art. Ce samedi 9 novembre, elle a remporté un NRJ Music Awards.


Malgré cela, Angèle a pris une décision radicale d’ici la fin de sa tournée. Après son dernier concert, elle s’arrêtera : « Je vais devoir faire une pause, et je ne sais même pas comment je vais gérer ça. »