Un chien est décédé après avoir étanché sa soif dans la Loire. L’animal présentait ensuite « tous les symptômes caractéristiques d’une intoxication aux cyanobactéries », selon la préfecture.


Comme durant la période estivale de 2017, la présence de cyanobactéries a été détectée dans des cours d’eau. Un chien est ainsi mort le dimanche 7 juillet 2019 dans la commune de Vouvray (Indre-et-Loire) à cause d’une intoxication aux cyanobactéries. L’animal avait bu dans la Loire. La baignade est interdite pour les animaux mais également pour les humains qui peuvent aussi être affectés par ces organismes comme l’expliquait Sciences et Avenir dans un précédent article.

Un décès qui peut survenir rapidement