Selon un rapport européen datant de 2013, la France a le taux de mortinatalité le plus élevé en Europe. Ainsi, avec un chiffre de 9,2 bébés morts nés pour 1000 naissances, le pays enregistre le plus mauvais score de tout le continent. La mort d’un bébé à la naissance est une triste réalité pour de nombreuses familles, plusieurs femmes se retrouvent alors mamans sans enfants et cela pèse lourdement sur leur santé physique et mentale.


Les causes de nombreuses mortinatalités demeurent méconnues. Les familles sombrant alors dans un deuil sans réponses à leurs questions. Néanmoins, dans certains cas et pour des raisons encore moins connues, quelques-uns de ces bébés reviennent à la vie. A l’instar de l’histoire de ce bébé « miraculé » relayée par nos confrères du New York Daily News.

Une respiration providentielle

Le bébé de Robin Cyr, 34 ans, pesait plus de 4 kilos et s’est retrouvé coincé, incapable de traverser la filière génitale correctement. Les médecins ont surveillé tout signe de vie pendant 25 minutes après sa naissance mais ne voyant aucune réaction, la petite fille a été déclarée morte par l’équipe de santé.