Fin des Z’amours, découvrez les adieux émouvants de Bruno Guillon. En mars dernier, France 2 avait décidé de ne pas renouveler son émission culte.

Samedi 21 août, les Z’amours ont pris fin après 26 ans d’antenne et pas moins de quatre présentateurs qui se sont relayés pendant toutes ces années. Mais c’est à Bruno Guillon que revient l’honneur de clore définitivement l’émission.

Sonnant le glas d’un programme vieux de 26 ans, où se sont succédé de nombreux animateurs comme Jean-Luc Reichmannn, Patrice Laffont, ou Tex, qui avait été remplacé en 2018 par Bruno Guillon. Et c’est ce dernier qui a eu l’honneur de clôturer les Z’amours pour la dernière fois samedi 21 août, et non sans émotion. Sur le plateau, l’animateur a adressé un message très fort aux fidèles téléspectateurs.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Les Z’Amours (@leszamours)

C’était le dernier de l’émission les Z’Amours. Je n’ai pas les mots. Au nom de toutes les équipes qui ont travaillé pour vous divertir depuis 1995…. Merci ! Et surtout, aimez-vous ! !!” a-t-il déclaré sur des pancartes à la fin du spectacle, visiblement ému, dont la dernière représentait un cœur. Mais si Bruno Guillon a sonné la fin des Z’amours, l’animateur ne quitte pas France 2 pour autant, et reviendra même le lundi 23 août avec une nouvelle émission : Chacun son tour, produite par Nagui, qui s’est inspiré de deux émissions pour ce nouveau programme.

Quel est le concept de Chacun son tour ?


Chacun son tour sera un mélange d’un divertissement de culture générale italien et d’un format allemand, dans lequel les candidats doivent répondre à des questions tout en lançant des balles dans des trous. Le résultat ? Les candidats devraient être tirés au sort pour s’affronter sur des questions de culture G, le gagnant devant faire preuve d’ingéniosité pour remporter des mises ou des prix. Après trois années passées sur les Z’amours, Bruno Guillon continuera à animer la tranche de 11h15 sur France 2. A noter que si Chacun son tour sera diffusé à la fin du mois d’août, le tournage a débuté à Paris à la fin du mois de juin. Pour Bruno Guillon, c’est une nouvelle aventure qui va commencer.

Après vingt-six ans d’antenne, Les Z’Amours tirent leur révérence ce samedi 21 août sur France 2. L’occasion de revenir sur l’émission avec celui qui l’a présentée pendant dix-huit ans : Tex.

C’est une annonce qui en a surpris plus d’un. En mars dernier, on apprenait que le jeu télévisé Les Z’Amours ne serait plus diffusé sur France 2 à la rentrée, après vingt-six ans de bons et loyaux services. L’émission était animée depuis 2018 par Bruno Guillon. Premier présentateur du jeu télévisé (entre 1995 et 2000), Jean-Luc Reichmann a évoqué “une page (qui) se tourne”.

Tex, qui a animé l’émission entre 2000 et 2018, a déploré le manque “d’attention” au “public” dans les colonnes du Parisien. Écarté de France Télévisions en 2018 suite à une blague sur les violences conjugales, il reste un visage mythique de l’émission. Il s’est confié à Télé-Loisirs sans faire de vagues.

Une envie d’amuser le public ! Vous avez longtemps joué dans Les Z’Amours.


Tex : Bien sûr, j’étais le meilleur, tout le monde le sait ! [Il rit] De toute façon, la télévision part en vrille et il n’y a rien à faire…

Que pensez-vous de la dernière émission les Z’amours, qui a été diffusée le samedi 21 août ?


Je me suis beaucoup amusé pendant dix-huit ans à faire ça ! J’arrivais le matin en me demandant quelles conneries nous allions faire et comment nous allions faire rire les gens. J’espère que le public a été diverti et qu’il en garde un bon souvenir. La télévision est un divertissement. Je faisais ma télévision en tant que téléspectateur.

Pensez-vous que l’émission va manquer aux Français ?


Oui, l’émission les Z’amours va leur manquer. Mais ce qui manque surtout, c’est le plaisir ! Maintenant, les nouveaux animateurs vedettes sont des journalistes. Stéphane Bern n’est pas un présentateur mais un journaliste, Michel Cymes est médecin… C’est ma vraie formation. Il n’y a plus de vrais présentateurs et je pense que c’est ce dont on a le plus besoin. On a besoin de rigolade et de gens qui n’ont pas d’égo surdimensionné.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Les Z’Amours (@leszamours)

Comprenez-vous la décision de France Télévisions d’arrêter l’émission alors que les audiences étaient bonnes ?


Je m’en fous ! C’est leur problème, c’est une question de négociation de contrat, de business

Allez-vous quand même regarder le dernier épisode plus tard ?


Non, sauf s’ils m’appellent pour me dire qu’ils parlent de moi. Mais puisque vous m’y faites penser, peut-être.

La télévision a besoin de divertissement ? Quel est votre meilleur souvenir de l’émission ?


Je me souviens d’un rire vraiment incroyable. Il y a 70 personnes pour tourner Les Z’Amours. Et les 70 personnes étaient mortes de rire, c’était un truc de fou. Je ne sais même pas comment on a réussi à finir cette émission. On était dans le naturel. Et c’est ce qu’on perd à la télévision où tout doit être construit. Heureusement qu’il y a toujours Cyril Hanouna ! Il travaille bien et il est un peu marrant.

Quelle est votre relation avec votre successeur Bruno Guillon ?


Il a fait le travail. On s’est parlé au téléphone une ou deux fois, mais pas beaucoup plus. J’ai tourné la page, je suis passé à autre chose. La vie continue.

Que faites-vous en ce moment ?


Je fais toujours des spectacles. Je suis en train de monter quelques petits projets pour la télé et la radio. Je suis toujours un peu présent dans les médias, sans courir après. On m’appelle, je réponds.


Pas vraiment. Avec la crise sanitaire, tout s’est ralenti et tant qu’on ne sait pas où l’on va… Avant, nous avions une vraie télévision de divertissement. Mais elle a été remplacée par de l’info-divertissement. Pour les gens, le présentateur le plus drôle du moment est Pascal Praud. Donnez-moi le nom d’un animateur qui est drôle sur France 2 ! Je n’en vois aucun. Mais pas seulement à France Télévisions. Je pense que c’est la même chose à TF1. Ah oui, Camille Combal ! Il le sait, je lui ai dit. Il y a quelques années, j’avais dit à Cyril (Hanouna, ndlr) qu’il allait prendre toute la place. Camille est le plus fort en ce moment. Avec Cyril.

Vu le contexte actuel, peut-être que le public va vouloir plus de divertissement à la télévisio, la fin pour les Z’amours..

Oui… Mais je n’ai pas encore été appelé ! [Je suis là, je suis disponible, j’attends. Mais tout va bien. Je me maintiens en forme pour pouvoir revenir au sommet si on me demande. De toute façon, il y aura bientôt des surprises !