Loading...

C’est la fin pour l’emblématique présentateur du JT de 13 heures, Jean-Pierre Pernaut. A son plus grand regret, il se voit dans l’obligeance de céder son fauteuil.

L’heureux successeur n’est autre que son joker, Jacques Legros. En effet, côté santé, le mari de Nathalie Marquay est assez vulnérable. Et encore plus avec le coronavirus qui ne cesse de prendre de l’ampleur et ce à l’échelle planétaire.

« Je suis habitué parce que j’ai été en confinement total pendant six semaines »


Il est, en effet, un terrain à risque étant donné ses antécédents médicaux notamment son cancer prostatique. Il semble en parfaite santé aujourd’hui quoique comme le dit si bien le dicton : mieux vaut prévenir que guérir. Sa femme l’a confirmée il y a pas longtemps sur le plateau de TPMP. Afin d’écarter tout risques inutiles, la production de TF1 préférerait l’envoyer en congé forcé.


Sauf qu’il ne sera pas pour autant écarté du jeu. La production a installé à son domicile un mini-studio le permettant de co-présenter le JT de chez lui avec son joker. Il y aurait donc toujours l’occasion de pousser ses mythiques coups de gueules.
Beaucoup de Français semblent avoir du mal à vivre le confinement, mais ce n’est aucunement le cas de JPP.

Il s’explique : « Je suis habitué parce que j’ai été en confinement total pendant six semaines quand j’ai été opéré de mon cancer de la prostate il y an un an et demi. Je suis resté six semaines à la maison sans bouger et bloqué dans mon canapé ».

Nombreux bruits courent à son sujet et particulièrement sur son état de santé. Les Français n’ont plus qu’à espérer qu’il puisse en être épargné puisque le coronavirus pourrait lui coûter la vie.