Outrée par les propos tenus par Maeva Ghennam, Marlène Schiappa a saisi l’ordre des gynécologues.

Alors que Maeva Ghennam crée la polémique depuis quelques jours suite à ses déclarations sur sa dernière opération de chirurgie esthétique, Marlène Schiappa s’empare de l’affaire. La ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur de France, chargée de la citoyenneté semble effectivement s’interroger sur le cas de la star de la télé-réalité.8buzz vous en dit plus sur ce sujet plutôt surprenant.

Maeva Ghennam : Marlène Schiappa monte au créneau !

Un sujet qui divise

Star incontestée du monde de la téléréalité et des réseaux sociaux, Maeva Ghennam n’a jamais caché être une adepte de la chirurgie esthétique. Régulièrement, face à ses 3 millions d’abonnés, elle explique ainsi être passée sur le billard pour refaire une partie de son anatomie.

Si le public semble désormais habitué à ces sorties médiatiques, toujours hautes en couleur, sa dernière vidéo soulève une incroyable polémique. La jeune femme de 24 ans affirme effectivement face à la caméra avoir eu recours au service d’un gynécologue pour donner une nouvelle apparence à son appareil reproducteur, du moins, à une partie de celui-ci.

En effet, Maeva Ghennam aurait ainsi subi un ” rajeunissement “ de cette partie de son corps comme c’est aujourd’hui apparemment la mode. Selon plusieurs études, de nombreuses femmes, aujourd’hui, auraient effectivement recours à cette technique pour donner une nouvelle jeunesse à leurs lèvres. Bien évidemment dans ce cas, 8buzz ne parle pas de la bouche.

Visiblement très heureuse d’avoir elle aussi opéré ce changement, Maeva Ghennam se réjouissait sur la Toile avec l’enthousiasme qu’on lui connaît. Cependant, la jeune femme reconnaissait dès le lendemain avoir peut-être mal choisi la manière de s’exprimer.

Il est vrai que le sujet fait la une de l’actualité avec une multitude de réactions négatives. Sur les réseaux sociaux, un grand nombre d’anonymes, et même des associations s’offusquent de la façon dont Maeva Ghennam vante les mérites d’un tel procédé. 8buzz vous explique tout.

Comme une enfant de 12 ans

En effet dans cette vidéo, Maeva Ghennam semble très heureuse de pouvoir comparer cette partie de son corps à celle d’une enfant de 12 ans. Il n’en fallait pas plus pour susciter une vague de contestation comme c’est d’ailleurs le cas de l’association Osez le féminisme.

Sur Twitter, les membres de ce collectif dédié au respect de la gent féminine s’insurgent contre un tel discours : ” Toutes les filles apprennent depuis l’enfance que leurs corps sert à un but : être beau (…) Ces injonctions, nous les vivons toutes “. Une manière de reprocher à Maeva Ghennam de mettre en avant des standards de beauté qui sont le reflet d’une pression masculine ou de standards établis par l’influence du cinéma pour adulte.

En tout cas, le sujet crée un énorme tollé au point que Marlène Schiappa décide de prendre l’affaire en main. Dans une lettre dévoilée par le magazine Télé Loisirs, le lecteur peut effectivement découvrir un courrier rédigé par la ministre déléguée à la citoyenneté.

Dans ce texte, elle s’adresse à Joëlle Belaisch-Allart, présidente du collège national des gynécologues obstétriciens de France. La responsable politique paraît en effet s’interroger du bien-fondé d’une telle intervention don Maeva Ghennam a fait une large publicité. Marlène Schiappa rappelle d’ailleurs que ” les gynécologues sont engagés pour défendre les droits des femmes et les protéger ”.

Marlène Schiappa: Un scandale ?

Visiblement très remontée, la collaboratrice du chef de l’État avoue que cette opération suscite chez elle de nombreuses interrogations. Elle souhaite alors connaître la position de l’ordre des gynécologues sur ce sujet. Elle s’interroge sur le fait ” de promouvoir des pratiques chirurgicales spécifiques et non prouvées par des études scientifiques “.

Il faut d’ailleurs souligner que dans cette vidéo de Maeva Ghennam, son gynécologue prend la pose à ses côtés en apportant quelques précisions au sujet des déclarations de la starlette. Voilà donc une nouvelle sortie de Maeva Ghennam qui ne manque pas de créer le buzz. Cependant, il faut reconnaître à la jeune femme le sens de l’autocritique. Quelques heures après la sortie de cette séquence, elle admettait humblement ne pas avoir pris conscience du poids de sa parole.

Ainsi, elle faisait son mea-culpa et semblait s’excuser de sa légèreté de ton. Elle avoue d’ailleurs ne pas avoir employé le bon vocabulaire. Cependant, elle ne paraissait pas s’attendre à ce que l’affaire fasse autant de bruit au point qu’une ministre en exercice communique sur le sujet.

Afin de calmer les choses, l’avocate de Maeva Ghennam s’est alors finalement exprimée publiquement sur le plateau de Touche pas à mon poste le lundi 6 septembre dernier. Elle répétait donc les excuses de sa cliente visiblement bien consciente de son erreur : ” Elle est très sensible aux réactions. Dès qu’elle a percuté que ses propos ont pu choquer, elle a tout de suite pris son téléphone et a tenu à s’excuser “.