Ses détracteurs comme ses fans aiment de moins en moins certaines libertés que prend la chanteuse. Et vous, qu’en pensez-vous ? Wejdene critiquée comme jamais après avoir un peu trop dépassé les bornes !

En 2020, à seulement 16 ans, la chanteuse Wejdene a vite été submergée par son succès. Pour une simple séance de dédicace à Paris, la jeune femme avait créé l’émeute. Aujourd’hui, elle poursuit sa carrière et séduit toujours ses fans. “Ce succès je l’ai voulu, et quand c’est arrivé j’ai eu un peu peur au début mais après je m’y suis habitué et j’ai commencé à apprendre.”, explique-t-elle ainsi à nos confrères de 20 Minutes. Wejdene critiquée comme jamais après avoir un peu trop dépassé les bornes !

Mais pour une personne qui ne l’a pas voulu ça peut faire peur. Par exemple quand je sortais dans la rue, je m’attendais à ce qu’on me demande des photos, je ne refusais pas car ça me faisait plaisir. Mais une personne qui ne l’a pas voulu et à qui ça arrive, ça risque de lui faire peur de voir une bande d’enfants avec des téléphones !”, avait-elle ainsi poursuivi dans les colonnes de 20 Minutes.

“Une Beyoncé de Wish qui sort de nulle part”

La chanson qui l’a lancée, c’est Tu Hors de Ma Vue, désormais certifiée single d’or. Dès ce titre, elle s’est attirée de nombreuses critiques. « Nous les artistes on passe des heures et heures entières à écrire des textes, à essayer de faire des choses qui sont réfléchies, de mettre tout notre cœur dans la musique, pour qu’au final on ait 200 vues sur YouTube » avait notamment lâché un rappeur lyonnais sur les réseaux sociaux. « Et on a une Beyoncé de Wish qui sort de nulle part et qui dit Tu… hors de ma vue… et vous êtes en kiff », avait-il également reproché à ses fans.

Wejdene vient tout juste de sortir une nouvelle chanson intitulée “Ta Gow“, après “Je t’aime de ouf”. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que le titre ne passe pas inaperçu à cause de ses paroles. “J’suis une sirène et c’est un thon“, chante en effet Wejdene dans la chanson. Avec cette nouvelle punchline, la jeune chanteuse de 17 ans confirme sa popularité sur la toile.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par TU HORS DE MA VUE 💋 (@wejdene.bk)

Pourtant, ce n’était pas gagné quand elle a voulu teasé sur le clip de cette chanson et sa date de sortie. Vendredi 20 août 2021, elle a posté une photo d’elle sur un scooter. En légende, elle annonçait : “Rendez vous à 00:00 toute mes Gows ! Demain 12:00 le Hit en image.” Elle a ensuite fait savoir, sûre d’elle : « Il n’y avait aucun son d’été, j’étais obligée de revenir ».

« Arrête de mentir et retourne à l’école. »


Mais de nombreuses critiques s’en ont suivi sur les réseaux sociaux. Un abonné signale par exemple qu’il pleut donc que ce n’est pas l’été. Avant d’ajouter sans concession : « On ne veut pas t’entendre ». Un autre la tacle sur la date de sortie de son morceau : « Non mais le but d’un hit d’été, ce n’est pas de le sortir à la fin d’été »

« Arrête de mentir et retourne à l’école. », « Laisse les autres faire de la bonne musique stp. », « Ahah, les menteurs qui disent que tu es la meilleure chanteuse. » « C’est mieux que tu restes dans ta grotte. Et que tu laisses nos oreilles tranquilles. Parce que la musique de collégienne en manque d’attention, ça va 2 secondes. », pouvait-on encore lire parmi les nombreux commentaires.

Ses fans s’en prennent à sa très mauvaise habitude

Mais Wejdene sait qu’elle peut compter sur ses fans. « Je soutiendrai Wejdene jusqu’à la fin. Si Wejdene a 100 000 fans, je suis parmi eux. Si Wejdene a 1 fan, c’est moi. Et si le monde est contre Wejdene, alors je suis contre le monde. Et si Wejdene n’a plus aucun allié, c’est que je suis mort. », a lancé l’un d’entre eux.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par TU HORS DE MA VUE 💋 (@wejdene.bk)

Aujourd’hui, Wejdene rassemble plus de 2 millions de fans sur les réseaux sociaux. Mais s’ils adorent sa musique, il n’en va pas de même avec sa très mauvaise habitude. Car Wejdene adore se filmer avec des animaux sauvages. Elle s’est mise en scène avec un singe costumé à Dubaï, puis un ours. Elle a ensuite visité un zoo privé à Dubaï. Nombre de ses fans n’ont pas du tout apprécié ! Ils dénoncent la captivité et l’exploitation de ces animaux.

Des abus physiques et psychologiques !

Très vite, des associations ont également réagi. “Ce qui manque à ce pauvre petit singe, c’est de ne pas être dans sa nature sauvage, de ne pas être près de sa mère, de ne pas être déguisé… Et ne pas être exploité par les humains”, a signalé pour sa part 30 millions d’amis sur Twitter.

Toute entreprise qui force les animaux à agir ou à interagir avec les touristes en échange d’argent ne tient pas compte des intérêts de ces animaux”, a également déclaré Peta. Cette association a même envoyé une lettre à l’adolescente pour la sensibiliser des abus physiques et psychologiques subis par les ours utilisés par l’industrie du spectacle, comme dans son clip “16”. Wejdene va-t-elle changer ? Pas sûr…