Loading...

En trois décennies derrière le petit écran, Jean-Pierre Pernaut est considéré, à l’heure actuelle, comme le pilier du PAF, la crème de la crème.

Même s’il n’est pas toujours admiré puisque fin mai dernier, le magazine l’Express l’a décrit sous un angle des pas plus tendre dans un long portrait qui lui a été consacré. Jacques Legros fait quelques confidences sur ce tempérament méconnu du public.

« Il est capable de tout casser », l’autre visage de Jean-Pierre Pernaut


Derrière ce Jean-Pierre Pernaut souriant, se cache un homme au caractère des plus colériques si l’on s’attarde aux propos de ses collègues : « Il est capable de tout casser et de renverser son bureau avec les ordis dessus », « Il piquait parfois des colères » ou encore « une tête de mule ».

Une main de fer dans un gant de velours, une expression qui en dit long sur le présentateur phare de TF1. Son équipe semble beaucoup le craindre. Au cours d’une interview consacré à magazine Télé 2 semaines, son joker a été interrogé sur Jean-Pierre Pernaut, sur les éventuelles altercations antérieures qui ont pu se passer entre eux. Jacques Legros affirme que non :
« Non, avec Jean-Pierre, pas besoin de s’engueuler ni de s’embrasser sur la bouche ! Nous formons un couple séparé » déclare-t-il.

« On se remplace, on se croise. Notre relation est basée sur le respect mutuel, et ça vaut plus qu’un pseudo amitié ».Ce qui a aidé à soigner l’image du papa de Lou.

Jacques Legros poursuit encore : « La question de s’arrêter pour souffler se serait posée si Jean-Pierre n’était revenu avant l’été. Le remplacer six mois d’affilée aurait difficilement été concevable. Mais là, non, je n’ai fait que mon travail ».