Loading...

Après la récente photo polémique aux côtés de Dieudonné, l’homme qui se présente comme l’ambassadeur de l’antisémitisme, Pierre-Jean Chalençon refait surface avec, cette fois, des ambitions politiques.

Pour rappel, Pierre-Jean Chalençon a quitté l’équipe de Sophie Davant dans la célèbre émission « Affaire conclue » où il régale ses fans dans son rôle d’acheteur, collectionneur et spécialiste de Napoléon 1er. La véritable raison de son départ est alimentée par plusieurs rumeurs dont certaines parleraient qu’il soit parti de son propre chef pour travailler sur un « grand projet. »

Récemment, sur le plateau de CNews, devant Jean- Marc Morandini, Pierre-Jean Chalençon a laissé quelques bribes d’informations à ce sujet. « Je voulais que mon rôle évolue, ça n’a pas évolué », expliquait-il, avant d’ajouter qu’il a plutôt des projets d’émissions qu’il souhaite réaliser. « Je prépare des émissions avec Catherine Barma sur l’actualité, sur la politique(…) », confiait-il.
Par contre, les internautes s’enflamment, à son sujet, pour des raisons beaucoup plus ambitieuses que cela. On évoquerait un poste à haute responsabilité.

Des relations riche en couleur et parfois très compromettantes.


Le dimanche 28 mai dernier, sur la toile, un fan lui complimente : « Je vous trouve très bien en ministre de la culture ça serait le top ». Et Pierre-Jean Chalençon, très enthousiaste lui répond : « Un jour !!! Pourquoi pas)) ». Il aurait même avoué qu’il prierait pour le devenir.

Par ailleurs, son copinage avec l’actuelle première dame de France, pourrait jouer en sa faveur d’autant plus que le couple présidentiel concocterait, depuis quelques temps, toujours au rayon bruits qui courent, un remaniement des membres du gouvernement.
« Je parle régulièrement avec Brigitte Macron.On s’envoie des textos, elle m’a appelé récemment », affirmait-il déjà en mai dernier sur le plateau de « Non Stop People ».

Cependant, son « amitié » avec l’humoriste Dieudonné qui ne se cache plus être le représentant du nouvel antisémitisme, et qui d’ailleurs a fait déjà l’objet de plusieurs poursuites judiciaires plus de nombreuses condamnations à ce sujet, pourrait jouer en sa défaveur dans sa quête de devenir, un jour ministre.