Loading...

Michel Sardou serait réputé d’avoir failli à son devoir de père ; il ne serait pas un papa idéal et il le sait ; ses enfants aussi le savent.

Le chanteur de 73 ans, de la génération lointaine, aurait du mal à manifester des attentions à l’encontre de ses quatre enfants. Et évidemment, ce n’est pas sans conséquence chez ces derniers.

Un touchant témoignage


Comme l’a fait savoir Romain, son aîné, dans une interview consacrée à Paris Match ; à l’opposé de son géniteur, il est du genre prévenant avec son fils Gabriel. Pour preuve, ils viennent de concocter ensemble une bande dessinée : « Gabriel avait été le seul à s’intéresser à toutes les étapes de création des trois BD que j’ai déjà publiées. Et puis, un jour, il m’a montré un début d’histoire, quelques cases…Une vocation est née » avoue-t-il avec grande joie.

Cependant, cela n’écarte en rien l’admiration qu’il a pour cet homme, son père. Il comprend que du temps de Michel Sardou, les choses étaient tout à fait à l’extrême de la situation actuelle :

« C’est une question de génération, les parents babyboomer ne ressemblent pas du tout aux parents d’aujourd’hui ! Mon père n’a jamais fait avec moi, ni avec mon frère, ces grands moments de père-fils, où tout d’un coup je te raconte la vie, faut faire ceci, faut pas faire cela, attention mon fils…ça il ne l’a jamais fait » avoue-t-il sur le plateau d’On n’est pas couché de ce samedi 27 juin.

« Mais moi je ne suis pas du tout comme ça »


Mais pour l’écrivain de 46 ans, son père a fait ce qu’il a pu et il en est fier. Même s’il ne prévoit pas mener l’éducation de ses enfants à cette image : « Je trouve que c’est une bonne façon d’éduquer, en tout cas les garçons. Mais moi je ne suis pas du tout comme ça, je veux m’occuper de tout ! ».