Loading...

Les équipes de la Ligne Rouge de BFMTV à travers la diffusion du documentaire intitulé « Meghan et Harry : les affranchis » offre l’occasion à leurs fidèles admirateurs de savourer les détails croustillants de l’émancipation du couple Sussex.

Pour rappel, le mariage royal qui s’est tenu le 19 mai 2018 entre Harry et l’actrice américaine a été parmi les plus grands évènements du siècle.

Le documentaire en question en dit long sur le sujet, en particulier de leurs rapports avec la reine Elisabeth II qui paraît-il avant que ce mariage royal n’ait eu lieu, était inquiète et beaucoup même du patrimoine de son petit-fils, comme le rapporte le journaliste de France 24, Philip Turle, sur BFMTV.

Quel contrat de mariage ?


Et comme les avoirs de Meghan Markle s’avèrent minimes devant celui du prince Harry, la reine aurait poussé le prince Harry à établir un accord de mariage en cas d’un éventuel divorce. Et ce dernier se serait senti très offensé, et même chose pour Meghan quand le duc lui a tenu au courant si l’on tient aux propos d’Angela Levin, une correspondante royale :

« La reine voulait que Harry et Meghan signent un contrat de mariage qui stipule qu’en cas de divorce, elle bénéficierait d’une certaine somme d’argent. Harry était absolument furieux. Il lui a dit qu’il allait épouser Meghan pour la vie, qu’il avait une confiance aveugle en elle et qu’il ne voulait rien signer de la sorte. A ses yeux, c’était une insulte envers Meghan et Meghan avait le même souhait ».

Les bruits courent que cela figurait parmi les raisons ayant conduit les Sussex à délaisser leurs devoirs d’altesses royales.