Loading...

Laurent Kerusoré alias Thomas a fait ses débuts dans Plus Belle la vie en mars 2005.

Il interprétait un jeune homme gay, fils de Roland Marci, le patron du bar « Le Mistral ». Il s’était convenu au départ ne faire qu’un bref passage dans le soap marseillais toutefois du jour au lendemain, c’est devenu un rôle à long terme: « Je n’ai pas vu les choses venir : j’avais un contrat de six semaines et elles se sont transformées en plus de 15 ans. Ça a changé ma vie ».

Laurent Kerusoré adore Thomas


A ses débuts, on l’avait souvent confondu avec celui qu’il incarnait dans la série et ce n’était pas facile à vivre : « J’ai failli très mal la gérer au début. Je ne comprenais pas qu’on puisse me prendre pour mon personnage. C’était très difficile ».
Fort heureusement, c’est dépassé : « Je ne m’en plains pas. Aujourd’hui, je m’en amuse, je me marre avec les gens».

Les réalités ne sont pas si évidentes face à la concurrence. Laurent Kerusoré aurait laissé filer que la série pourrait bientôt arriver à son terme mais rien n’a encore été défini. Et avoue à La Provence qu’il ne troquerait son personnage contre rien au monde : « (…) mais à aucun moment, je me suis dit :’Je m’en vais !’. Si je m’en vais, c’est qu’ils me vireront. Ce n’est pas moi qui partirai ! ».

« Je veux bien vieillir avec mon personnage. La production le sait. Tout le monde le sait. Je veux bien être le vieux tenancier du bar, le taulier, il n’y a aucun problème (rires) ».

« Si la série s’arrête un jour, pour moi comme pour certains amis récurrents. Ça fera 16 ans d’habitudes inconstantes à perdre ! Nos habitudes de vie dépendent de Plus belle la vie et quand tout va s’arrêter, on se retrouvera sans rien. Ce sera délicat…Pour moi en tout cas. Mais ce ne sera pas dans la déprime ».