Loading...

Meghan Markle et le prince Harry ont certes, obtenu leur émancipation en déménageant à la Cité des anges mais ils ne sont pas pour autant débarrassés de la monarchie royale.

Leurs faits et gestes seraient scrutés à la loupe par Buckingham. D’un pour éviter que leurs comportements puissent porter préjudice à la Couronne et de deux pour tirer des leçons afin que cela ne se reproduise ultérieurement; en gros, pour garder contrôle afin que dorénavant rien ne puisse les échapper (la Couronne, ndlr). Le biographe royal Katie Nicholl a personnellement confié que la reine Elisabeth II « surveille de près » le prince Harry, comme l’on peut voir dans l’entretien postée sur Youtube Entertainment Tonight ce vendredi 26 juin.

Les Sussex, toujours enchaînés au palais


« Nous observons Harry et Meghan, alors qu’ils font quelque chose qui n’avait jamais été fait auparavant. Je pense que, dans ce cas précis, le palais les regarde et attend de voir ce qu’ils feront. Et ils vont les surveiller, oui. Ils vont les surveiller de près » comme le confirme la journaliste chroniqueuse de Vanity Fair américain.

Les Sussex, de l’Outre-Atlantique, essuient beaucoup de peine à amorcer de nouveaux projets. Et la reine semble ne pas leur faciliter la tâche puisqu’elle n’hésite aucunement à saboter toutes initiatives de leur part. Elisabeth II les aurait prohibé jusqu’à l’usage du titre Sussex Royal dans leur nouvelle vie. Et encore, ils auront besoin du feu vert de la Couronne pour mener à bien certains de leurs projets, entre autres la fondation qu’ils souhaitent mettre en place. Et ils n’ont aucun moyen de contourner l’aval du palais.

.« Un vent de trépidation souffle alors que le couple se lance indépendamment de la famille royale. Ils tâtent le terrain, mais si jamais ils se font de l’argent grâce à leurs connexions royales ou par le biais d’une sur-commercialisation, ils recevront une réponse incisive du palais » révèle Katie Nicholl.